Logo apesac
Rechercher

Médicament

Challenges

PARIS (Reuters) – Sanofi a annoncé sa mise en examen dans l’affaire de la Dépakine, un médicament anti-épileptique responsable de malformations congénitales, au

La Semaine du Roussillon

Nous avions suivi le combat de Marine Martin, habitante de Pollestres qui a réussi à faire reconnaître la dangerosité

Allo Docteurs

Le scandale de la Dépakine est aujourd’hui bien connu. L’affaire a été portée devant les tribunaux et un fonds d’indemnisation a été créé. Mais les mères épileptiques

Ouest France

D’après une estimation de l’Apesac, la Dépakine a fait au moins 14 000 victimes. Pamela, 25 ans, de Trévérien (Ille-et-Vilaine), est l’avant-dernière d’une famille de quatre enfants, tous touchés.

« En août

La Nouvelle République

Nous dénonçons la lenteur de la justice dans l’information judiciaire ouverte en septembre 2016 pour tromperie aggravée ayant entraîné des blessures involontaires. Il n’y a eu aucun acte d’instruction,

Le Monde

Le scandale médicamenteux de la dépakine révèle une nouvelle évidence de la philosophie du soin.

Comme ceux de la thalidomide, les effets secondaires de la dépakine ont concerné les fœtus

- -