Logo apesac
Rechercher
Diapositive précédente
Diapositive suivante
Victimes
0
avortements
0
décès
0

L'APESAC : Association d'Aide aux Parents d'Enfants souffrant du Syndrome de l'Anti-Convulsivant

2
page 2 site
DOSSIER PRESENTATION

Téléchargez le Dossier de Présentation ICI

Attention ! L’APESAC ne s’occupe pas des effets secondaires que recontrent les adultes ou les enfants qui consomment directement ces anticonvulsivants.

RECENSEMENT DES CAS EN FRANCE

téléchargez le dossier de presse

Touche pas à mon picto !

Soutenez-nous, signez la pétition.

Vous souhaitez nous soutenir ?
Faites un don à l'APESAC

SUIVEZ-NOUS SUR FACEBOOK

5 days ago

APESAC
👀Regardez bien dans vos boites email📩, notre newsletter N°51 est arrivée. Nous sommes fermés cet été mais je serai ravie de vous revoir fin août. En attendant passez de belles vacances et prenez soin de vous.🏄🏻‍♀️🏊‍♂️🏝️🏖️ ... See MoreSee Less
Voir sur Facebook

6 days ago

APESAC
Les bureaux de l’APESAC ferment ❎ durant l’été🏄‍♀️ à compter du lundi 15 Juillet jusqu’au 19 Août.Merci de votre compréhension. Nous sommes toujours à la recherche d’une apprentie secrétaire médico-sociale de - de 26 ans. Nous espérons avoir une nouvelle salariée à la rentrée. 👩🏻‍💼En attendant, bonnes vacances à toutes et tous. 🏖🏝 ... See MoreSee Less
Voir sur Facebook

1 week ago

APESAC
Un grand merci à la famille Boudot pour son don de 200 euros, nous vivons que de vos dons et adhésion ainsi que de subvention public. Sans votre aide nous ne pourrions payer les timbres, les flyers, le site internet, l’hébergeur, le matériel informatique et bien sur nos salariés.Encore une fois Merci à nos 418 Adhérents ... See MoreSee Less
Voir sur Facebook

1 week ago

APESAC
Sorti en Juin dans The Lancet qui est la revue scientifique de référence qui sert à toute la communauté médicale, un article sur l’exposition au #valproate #Dépakine des enfants nés de pères ayant consommé cet antiépileptique pendant la période de conception. Alice Cave de la MHRA = ANSM anglaise : « Des preuves de plus en plus nombreuses d 'effets néfastes chez les hommes sont également préoccupantes, notamment une révision en cours des données de registre suggérant un risque accru de troubles neuro-développementaux chez les enfants dont les pères ont pris du valproate dans les trois mois précédant la conception. C'est pour ces raisons que l'Agence britannique de réglementation des médicaments et des produits de santé (UK Medicines and Healthcare Products Regulatory Agency) a introduit de nouvelles mesures visant à renforcer la surveillance de la prescription du valproate, afin de s'assurer que le valproate n'est administré que lorsqu'il n'existe pas d'autres options thérapeutiques efficaces ou tolérées. Nous comprenons que le valproate puisse être le seul traitement efficace pour certains patients et nos mesures permettent à ce médicament de rester disponible pour ceux qui en ont besoin. Toutefois, pour la plupart des patients, il existe d'autres options thérapeutiques."Il est urgent que l’#ANSM mette en place des mesures d’information pour les patients traité par Dépakine à savoir un livret d’information et un protocole d’accord de soins ! ... See MoreSee Less
Voir sur Facebook

2 weeks ago

APESAC
Photo de couverture de APESAC ... See MoreSee Less
Voir sur Facebook

TÉMOIGNAGES DES VICTIMES

ARTICLES À LA UNE

pop up 1

Soutenez l'action de groupe engagée par l'APESAC contre SANOFI !