Le décret d’indemnisation des victimes de la Dépakine vient de paraître

COMMUNIQUÉ APESAC : 7 Mai 2017

L’APESAC est fière d’annoncer aux familles victimes de la Dépakine que le décret d’indemnisation des victimes de la Dépakine vient de paraître aujourd’hui.

C’est le fruit d’un long travail que l’APESAC mène depuis mars 2016 avec le ministère de la santé.

L’APESAC et son service juridique sont prêts pour aider les dizaines de milliers de familles qui vont pouvoir à partir du 1er juin 2017 déposer une demande au fonds.

Nous rappelons aux familles de l’APESAC que certains documents seront indispensables pour établir le lien de causalité entre la prise du médicament (Dépakine Depakote Dépamide Micropakine et tous les génériques du valproate) par la mère pendant la grossesse et le handicap de l’enfant exposé.

La liste des pièces à fournir vous sera bientôt présentée. Sachez d’ores et déjà que le dossier médical de la mère et celui de l’enfant seront nécessaires. Il est important de présenter un dossier le plus complet possible sous peine de se voir refuser toute indemnisation.

Prenez donc le temps de rassembler les documents nécessaires, l’indemnisation des victimes va s’étaler sur des années car nous sommes des milliers. L'APESAC sera là comme toujours pour accompagner les familles mais aussi au conseil d'orientation du fonds pour défendre les victimes.

Nous avons déjà transmis au ministère de la santé la liste des médecins répondant au cahier des charges, en veillant à éviter les conflits d'intérêt.

Ensemble nous sommes plus forts et ensemble nous allons y arriver, calmement mais sûrement !

Marine Martin, Présidente de l'APESAC