Bibliographie

Livre photo: Enfants Dépakine

Commander le livre

Le 11 JUILLET 2020, est sorti le Livre Photo : "Enfants Dépakine" du Photographe Marc Dantan* et de la présidente de l'APESAC Marine Martin.

extrait : "Enfants Dépakine "

La Dépakine (Valproate de Sodium) est un antiépileptique commercialisé en France depuis 1967

par le laboratoire Labaz puis par Sanofi. Ce médicament est utilisé pour soigner l’épilepsie,

puis il a été étendu dans les années 70 à la Bipolarité (Dépakote, Dépamide). Pendant plus de 50 ans,

il a été prescrit aux femmes enceintes alors qu’on connaissait sa toxicité pour le foetus. Dès le début

de sa mise sur le marché, il a été observé de graves malformations chez les enfants exposés in-utéro :

cardiaques, rénales, des membres, du crâne, du visage, des parties génitales.

Par la suite dans les années 80 les premiers cas de troubles autistiques observés chez les enfants

de mères traitées par Dépakine seront rapportés par les scientifiques au laboratoire ainsi

qu’aux autorités sanitaires.

À aucun moment ces informations ne seront communiquées aux patientes via la notice ou leurs médecins

spécialistes. Ce n’est qu’en 2009, quand Marine Martin, mère des deux enfants touchés découvre

par hasard le lien de causalité entre la prise du médicament et les malformations et troubles de

ces enfants que l’alerte va être lancée. Elle fonde alors l’association APESAC en 2011 pour informer

les familles et ester en justice. Aujourd’hui l’APESAC regroupe plus de 7 000 victimes sur le territoire

Français. Grâce à son travail la Dépakine est aujourd’hui interdite chez les femmes enceintes et en âge

de procréer. Elle provoque dans 30 % à 40 % des cas des troubles autistiques et multidys

et dans 10,7 % des cas des malformations graves.

*Marc Dantan Photographe auteur notamment des photos du Visages du médiator sorti chez Prescrire