Cette mère de famille qui s'est battue pendant des années pour que soit reconnu le scandale de la Dépakine, un anti-épileptique dangereux pour le fœtus, c'est elle qui a obtenu en mars dernier l'apposition de ces logos sur les boites de Dépakine.

L'idée est venue ensuite de généraliser la démarche et il était temps.  L'objectif de ces pictogrammes est de ne plus consommer sans savoir. On retrouvera ses deux dessins différents sur 60% de nos boites de médicaments.  Une silhouette de femme enceinte barrée d'un trait rouge pour les médicaments interdits et la même silhouette placée dans un triangle rouge pour les médicaments dangereux.

Des médicaments contre l'hypertension, le cholestérol sont concernés mais pas seulement. On pourra retrouver la signalétique sur des médicaments d'usage quotidien qui pourraient nous sembler de prime abord très anodins comme l’explique Carine Wolf Thal qui préside l'ordre des pharmaciens. En effet, ces pictogrammes ne sont pas réservés aux médicaments donnés sur ordonnance. Ils figureront aussi sur les boites en vente libre.

Source : https://www.franceinter.fr/sciences/des-pictogrammes-sur-les-medicaments-pour-alerter-les-femmes-enceintes